Communiqué relatif aux indemnités des SPV de garde la nuit

Communiqué relatif aux indemnités des SPV de garde la nuit

Suivez-nous!

COMMUNIQUE

Ce vendredi 27 avril 2018 se sont successivement déroulés le Comité Consultatif Départemental des SPV puis le Conseil d’Administration du SDIS.

Parmi les points évoqués, celui de la diminution du taux d’indemnité des gardes de nuit de 60 à 40% a particulièrement retenu l’attention de l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers du PAS-DE-CALAIS (UDSP62).

En effet, soucieuse de défendre l’intérêt général de ses membres, professionnels, volontaires et personnels administratifs et techniques, l’UDSP62 s’est rapidement inquiétée de ce choix auprès de nos Autorités.

Nombreuses et diversifiées sont les pistes d’économie mises en place dans le cadre du plan d’optimisation budgétaire validé en 2017.

Le taux d’indemnisation des gardes de nuit de nos collègues SPV en est une.

Cela concerne également les SPP/SPV.

L’UDSP62, attentive aux mesures qui impactent ses adhérents, mais consciente des contraintes économiques et surtout du contexte national qui vise à remplacer les gardes postées par des astreintes préfère se positionner pour que soit maintenu notre système de garde en CIS.

Notre organisation opérationnelle départementale est décriée par les différents rapports d’inspection qui la trouve financièrement inadaptée.

A cela, nous opposons une vision d’un système permettant de réduire les délais d’intervention car la garde permet les départs rapides et un service public de qualité en fonction d’un maillage territorial satisfaisant.

Le coût du SDIS par habitant par rapport aux autres SDIS comparables est plus faible et nous donne ainsi raison. Nos SPV sont formés comme leurs collègues SPP et dotés des mêmes équipements.

Cet investissement doit aussi pouvoir perdurer dans le temps.

Bien qu’elle le regrette, l’UDSP62 ne s’oppose pas à la mise en oeuvre de cette mesure afin que puisse durer le système de garde en CIS pour nos SPV.

Il serait trop simple que le budget contraint ne provoque un changement de notre fonctionnement en promouvant les astreintes pour que l’enveloppe budgétaire soit respectée.

Enfin, seul le taux de garde de nuit est impacté.

En cas d’intervention nocturne, le taux reste inchangé à celui en vigueur actuellement.

L’UDSP, en toute responsabilité, sera extrêmement vigilante aux diverses mesures qui pourraient être prises en direction des personnels du SDIS en général et de nos collègues SPV en particulier.

Nous proposons en contrepartie à nos Autorités que soit rapidement ouverte une réflexion visant à développer la fidélisation de notre Volontariat.

Si le recrutement et la formation correspondante sont à l’avenir limités car coûteux, il convient d’oeuvrer à la prolongation de la durée d’engagement.

Cela ne pourra se faire que par des mesures incitatives fortes.

L’UDSP62 est prête à travailler en totale concertation avec les différents acteurs concernés pour faire en sorte que chacun puisse continuer de trouver la place qui lui est due dans notre organisation et s’épanouir dans son activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *